Commandant de l'Aviation royale canadienne

Le commandant de l’Aviation royale canadienne (ARC), dont le bureau se trouve au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa, est également chef d’état-major de la Force aérienne. En tant qu’officier supérieur de la Force aérienne dans les Forces armées canadiennes (FAC), il agit comme conseiller du chef d’état-major de la défense au sujet des questions relatives aux capacités militaires aériennes et spatiales servant à atteindre les objectifs de défense du Canada.

Plus précisément, son travail consiste à :

  • commander l’ARC;
  • développer, mettre sur pied et maintenir des capacités et du personnel aériens et spatiaux prêts à servir lors d'interventions;
  • fournir des conseils sur les questions de défense et de sécurité nationales relatives aux domaines aérien et spatial;
  • guider l’élaboration de la structure des FAC;
  • contribuer aux plans d’opérations des FAC qui comprennent des ressources militaires aériennes et spatiales;
  • commander les forces assignées et assurer la mise sur pied de forces affectées à toute opération régulière qui pourrait être assignée.

Lieutenant-général A.D. Meinzinger, CMM, MSM, CD

Lieutenant-General Al Meinzinger

Lieutenant-général A.D. Meinzinger, CMM, MSM, CD

Le fils d’un adjudant-chef de l’ARC, le lieutenant-général Meinzinger s’est joint aux Forces canadiennes en 1985 dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière. Il a obtenu un baccalauréat avec spécialisation en économie et en commerce du Collège militaire royal du Canada (CMR) Kingston et s’est vu décerner la Médaille du gouverneur général pour excellent rendement scolaire. Immédiatement après l’obtention de son diplôme il s’est inscrit à l’Université Queen’s où il a obtenu une maîtrise en économie, avant de devenir pilote en 1992.

Durant sa carrière de pilote, il a piloté le CH-135 Twin-Huey et le CH-146 Griffon. Dans le cadre de quatre périodes d’affectation aux vols opérationnels, il a participé au déploiement du 408e escadron tactique d’hélicoptères à titre de membre du premier contingent à l’appui de la mission des Nations Unies en Haïti. Il a agi en tant qu’instructeur et commandant d’escadrille de vol, avant d’assumer le commandement du 403e Escadron d’entraînement opérationnel d’hélicoptères en août 2006. En 2011 le lieutenant-général Meinzinger s’est déployé à Kandahar, en Afghanistan, afin de commander l’Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées Afghanistan où il a supervisé la phase finale du soutien de l’escadre aérienne aux opérations de combat.

Parmi ses postes d’état-major, on compte la 1re Division aérienne du Canada, chef de cabinet du commandant de l’ARC et chef d’état-major du personnel canadien du NORAD à Colorado Springs. Il a étudié au Collège de commandement et d’état-major des forces terrestres canadiennes, à Kingston, et a suivi le Cours du Collège d’état-major et de commandement des Forces canadiennes. En 2008, il est retourné au Collège des Forces canadiennes où il a suivi le tout premier Programme de sécurité nationale, obtenant une maîtrise ès arts en sécurité et en gestion et politique de la défense.

Il a été promu au grade de brigadier-général, en juin 2012 et a été affecté au poste de NORAD/NORTHCOM Directeur adjoint – Stratégie, politiques et plans. En juillet 2013, il a pris le commandement du CMR Kingston. En mai 2015, promu au grade de major-général, il fut nommé commandant adjoint de l’ARC. En mars 2017, il est transféré au poste de Directeur de l’état-major, État-major interarmées stratégique au Quartier général de la Défense nationale.

Suite à sa promotion au grade de Lieutenant-General en avril 2018, il assume les fonctions de Commandant de l’Aviation royale canadienne.

Date de modification :