Recherche et sauvetage

Au Canada, la recherche et le sauvetage constituent une responsabilité que se partagent des organismes fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux ainsi que des organisations de bénévoles pour la recherche et le sauvetage aériens, terrestres et maritimes. Il existe une distinction nette entre la responsabilité des activités SAR au sol et celle des activités SAR aéronautiques et maritimes.

Responsabilités des Forces armées canadiennes

Les Forces armées canadiennes ont la responsabilité principale de la recherche et du sauvetage aéronautiques (recherche d’aéronefs écrasés) tandis que la Garde côtière canadienne (GCC) se charge des missions de recherche et de sauvetage maritimes. Il incombe aux Forces armées canadiennes de veiller à l'efficacité du système coordonné de recherche et de sauvetage aéronautiques et maritimes.

Les ressources des Forces armées canadiennes peuvent participer aux efforts SAR au sol, à des évacuations sanitaires et à des opérations d’aide humanitaire, si les autorités provinciales, territoriales ou municipales font appel à elles.

Maintien d’une capacité SAR aéronautique et maritime

Pour assurer le succès des opérations SAR il faut, entre autres facteurs, disposer des bonnes capacités au bon endroit. Ces capacités comprennent l’équipement nécessaire, un personnel hautement qualifié, un délai d’intervention rapide, une répartition appropriée des ressources SAR et des procédures.

Les escadrons de recherche et de sauvetage sont situés à des points stratégiques d’un bout à l’autre du pays, en fonction de la distribution historique des appels de détresse, de façon à répondre le plus efficacement possible au plus grand nombre d’incidents éventuels.

Ressources SAR

Les escadres de l’Aviation royale canadienne, réparties sur le territoire canadien, fournissent des ressources aériennes militaires pour exécuter quelque 1 000 missions SAR chaque année.

Les hélicoptères CH-149 Cormorant et CH-146 Griffon sont les principaux aéronefs à voilure tournante utilisés pour les interventions SAR. Ils offrent un excellent temps de réponse et une puissante capacité de vol stationnaire et de hissage; de plus, du personnel SAR est affecté à ces appareils.

Les aéronefs de SAR à voilure fixe, comme le CC-115 Buffalo et le CC-130 Hercules, sont également dotés de personnel SAR et d’équipements spécialisés, comme des trousses de survie aérolargables comprenant des radeaux de sauvetage et des abris.

La plupart des autres aéronefs des Forces armées canadiennes, tels que le CH-124 Sea King et le CP-140 Aurora, jouent un rôle secondaire en matière de SAR.

Techniciens en recherche et sauvetage : Pour que d’autres vivent

Les Forces armées canadiennes emploient environ 140 techniciens en recherche et sauvetage (Tech SAR). Ce sont des spécialistes qui ont suivi un entraînement rigoureux et qui donnent des soins médicaux préhospitaliers avancés et assurent le sauvetage d’aviateurs, de marins et d’autres personnes en détresse dans des régions reculées ou difficiles d’accès. Ces techniciens respectent la norme nationale « paramédical – soins primaires » et possèdent également d’autres compétences avancées.

Les Tech SAR sont des experts en survie sur la terre et en mer qui se spécialisent en techniques de sauvetage, notamment les sauvetages dans l’Arctique, le parachutisme, la plongée, l’alpinisme et le sauvetage par hélicoptère.

Pour en savoir plus sur le Programme national de recherche et sauvetage du Canada, consultez le site Web du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Carte de recherche et sauvetage
  • 442e Escadron Comox
    • CC-115 Buffalo
    • CH-149 Cormorant
  • CCOS Victoria
  • 435e Escadron Winnipeg
    • CC-130 Hercules
  • CCOS Trenton
  • 424e Escadron Trenton
    • CC-130 Hercules
    • CH-146 Griffon
  • CSSM Quebec
  • CCOS Halifax
  • 413e Escadron Greenwood
    • CC-130 Hercules
    • CH-149 Cormorant
  • 103e Escadron Gander
    • CH-149 Cormorant

Nouvelles

Une personne suspendue à un câble sous un gros hélicoptère volant près d’un escarpement enneigé.

Des investissements visant à moderniser et à accroître la flotte de CH-149 Cormorant de recherche et de sauvetage

Des investissements dans la flotte d’hélicoptères CH-149 Cormorant, annoncés le 22 août 2019, permettront d’ajouter un minimum de deux hélicoptères à la flotte, ainsi que d’effectuer des mises à niveau et des améliorations afin de prolonger la durée de vie de l’appareil jusqu’à au moins 2042.
Le 22 août 2019

Une représentation artistique d’un avion jaune, dont les inscriptions et les bouts d’ailes sont rouges, survolant un paysage hivernal.

Le moment est venu de nommer notre nouvel avion de recherche et de sauvetage!

L’ARC souhaite savoir le nom que préfèrent les Canadiens parmi les cinq noms proposés.
Le 15 juillet 2019

Trois hommes vêtus d’uniformes militaires tenant des stylos sont assis derrière une table recouverte d’un tissu à tartan sur laquelle se trouvent des documents. Derrière eux se tiennent trois autres hommes également vêtus d’uniformes militaires.

Le 418e Escadron s’envole de nouveau

Le 418e Escadron reprend le service en tant que 418e Escadron d’entraînement opérationnel de recherche et de sauvetage afin de former les équipages et les spécialistes d’entretien du nouvel avion de recherche et de sauvetage de l’ARC, le CC-295. La nomination du commandant de l’escadron, le lieutenant-colonel Derek Jeffers, a eu lieu le 11 juillet 2019.
Le 11 juillet 2019

Sous un ciel bleu, un gros groupe d’enfants et quelques adultes se réunissent devant un gros hélicoptère jaune dans un champ. À l’arrière, on voit des arbres.

Un moment haut en émotion : un équipage d’hélicoptère de la 14e Escadre visite des écoliers

Un hélicoptère de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, s’est posé sur un terrain de soccer à la Kings County Academy, à Kentville, le 12 juin 2019, pour souligner la fin de l’année scolaire de 600 écoliers enthousiastes alignés sur le terrain, attendant l’arrivée de l’appareil.
Le 24 juin 2019

Un hélicoptère jaune et rouge, les couleurs de la recherche et du sauvetage, repose sur une piste. Des gens en uniforme militaire effectuent des travaux sur l’hélicoptère ou près de lui.

L’exercice de recherche et de sauvetage Chinthex 2019

Chinthex 2019 a permis aux militaires du 435e Escadron de transport et de sauvetage ainsi qu’à diverses unités et divers partenaires de perfectionner leurs compétences en matière de recherche et de sauvetage.
Le 28 mai 2019

Dans un paysage enneigé, une personne vêtue d’une combinaison de vol et d’un casque de vol complet muni d’une visière se tient à côté du nez d’un hélicoptère. À l’arrière, on voit un autre hélicoptère.

Fin des recherches visant à retrouver deux personnes à bord d’un hélicoptère manquant à l’appel

La recherche de deux personnes voyageant à bord d’un hélicoptère Robinson R66 manquant à l’appel entre Sudbury et Kapuskasing, en Ontario, s’est terminée le 11 mars 2019 par la découverte de l’appareil.  Malheureusement, à leur arrivée sur les lieux de l’écrasement, les techniciens en recherche et en sauvetage de l’ARC ont retrouvé Jody et Nicole Blais sans vie.
Le 12 mars 2019

Une personne portant un casque et une visière regarde le sol et l’eau par le hublot d’un aéronef en vol.

Un scénario comportant de nombreuses victimes clôture l’exercice de recherche et de sauvetage du 413e Escadron

Des personnes ont joué le rôle de victimes pendant le récent exercice de recherche et de sauvetage de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse.
Le 26 octobre 2018

SAREX 2017

SAREX 2017

Vidéo de SAREX 2017. Bravo Zulu!
Le 20 décembre 2017

Le monument dédié à ceux qui ont péri pendant l’écrasement du vol 22 de l’opération Boxtop (photographié en août 2010).

Hommage aux victimes de l’écrasement du vol 22 de Boxtop

L’écrasement mortel d'un avion Hercules près de la Station des Forces canadiennes Alert a donné lieu à la plus audacieuse mission de sauvetage aérien jamais menée par l’armée canadienne dans l’Extrême-Arctique.
Le 30 octobre 2017

Saut de parachute de recherche et de sauvetage. Image pas relié à l'accident.

Technicien SAR à bord de CC130338 - Épilogue

L’accident s’est produit lors d’une mission d’entraînement en recherche et sauvetage (SAR) du 435e Escadron de Transport et de sauvetage, menée à bord d’un avion CC130H Hercules.
Le 8 mars 2017

Date de modification :