Formation

La force aérienne partage son expertise avec d'autres forces aériennes partout dans le monde, leur offrant divers programmes de formation élémentaire et avancée. La formation offerte par le Canada permet l'utilisation des technologies de pointe de calibre mondial, et elle apporte l'occasion de mettre à l'épreuve de nouvelles tactiques dans les vastes espaces aériens canadiens.

Au cours des dernières années, elle a mis cette expertise à la portée des pilotes militaires de l'OTAN et d'autres pays alliés.

  • L'entraînement de forces militaires étrangères Goose Bay, offerte à la 5e Escadre Goose Bay, assure un environnement d'entraînement tactique idéal pour les équipages des avions de combat des alliés du Canada.
  • Le programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada, est un programme d'entraînement des pilotes de chasse très avancé qui intègre complètement la participation internationale dans sa conception.

Unité d'instruction opérationnelle

Écoles de la flotte

Établissements d'instruction

Autre

Nouvelles

Trois hommes portant un uniforme vert olive ou à camouflage se tiennent en rangée; aidé de l’homme à gauche, l’homme au milieu tient une grande plaque.

Des techniciens compagnons de la force de chasse obtiennent leur diplôme

L'an passé, le 10e Escadron d’instruction technique appliquée a accru sa capacité d’instruction de techniciens de la force de chasse. Les membres de la plus récente cohorte de techniciens ont rejoint leur unité d’attache à la fin de l’année dernière pour travailler en tant que compagnons qualifiés sur le CF-188 Hornet.
Le 4 février 2019

Six personnes en uniformes militaires se tiennent debout et sourient.

Le Cours de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations permet de briser le « cloisonnement »

D’une durée de 30 jours, le Cours intensif de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations permet de former des officiers soucieux des domaines aérien et spatial afin qu'ils puissent évaluer, planifier et assigner des opérations aérospatiales dynamiques et complexes.
Le 4 janvier 2019

Plusieurs personnes (certaines vêtues d'un uniforme à dessin de camouflage vert pâle ou vert foncé ou encore d'un uniforme bleu, d’autres portant un casque rouge ou blanc) et trois chiens rassemblés dans une clairière. À l’arrière, on voit de la fumée blanche qui s’élève.

Des techniciens en recherche et en sauvetage en milieu urbain s’entraînent au Massachusetts

Au début du mois de novembre, pendant l’exercice Vigilant Guard, des spécialistes en recherche technique et des techniciens en effondrement de structures des 8e et 19e Escadres de l’ARC se sont entraînés avec leurs homologues des États-Unis et d’autres organisations au Massachusetts.
Le 10 décembre 2018

Neuf chasseurs blanc et rouge, derrière lesquels on peut apercevoir une très grande tour et sous lesquels on remarque une gare de triage, laissent échapper une traînée de fumée blanche et survolent le centre d’une ville.

L’ARC à Toronto : une histoire en images

Une collection de photographies met en évidence l’histoire que partagent l’Aviation royale canadienne et Toronto.
Le 31 août 2017

Le sergent Caroline Linteau travaille comme technicien en météorologie et instructeur dans les rangs de l’Aviation royale canadienne.

Sergent Caroline Linteau : météorologiste ad astra

En tant que technicien en météorologie, le sergent Caroline Linteau a pour travail de surveiller les conditions météorologiques et de rester au courant des développements météo pour permettre à la Marine, à l’Armée et à l’Aviation d’effectuer ses missions en sécurité – et de transmettre son expertise à la prochaine génération.
Le 23 mars 2016

Date de modification :